Chronique Express

The Black Mantis Project « Tetraktys » / Senbeï « NIN » (2017)

18 mai 2017, Aiollywood
The Black Mantis Project Tetraktys 2017

Tandis que le soleil brille de mille feux, nous vous proposons cet après-midi une escapade métissée et hybride, en compagnie de deux groupes : The Black Mantis Project et Senbeï. Ces derniers ont été actifs lors de ce printemps puisqu’ils sont tous deux à créditer de deux créations musicales, respectivement « Tetraktys » et « NIN ».

The Black Mantis Project « Tetraktys » (2017) (chez ODG Prod) -BASS MUSIC/WORLD-

Ces trois lillois sont des mélomanes : ils sont amateurs de dub, de musiques électroniques et surtout de sonorités orientales. Leur marque de fabrique est le caractère. « Caractère » car leur musique est synonyme de rencontres, d’évasion et bien entendu de mélanges. Le constat est simple : ce « Tetraktys » souffle sévèrement dans les bronches ! Ici, impossible de laisser la part aux doutes : le groupe, après avoir déjà dévoilé 3 EPs, hausse le ton sur son premier LP. En l’espace de 10 titres, le trio démontre tout d’abord toute sa maîtrise au niveau de l’équilibre des sons et des influences : on s’envole en Asie et au pays de l’Orient avec des instruments en pagaille (mandole, pipa chinoise, sitar ou encore flûte Bansari). Comme si, finalement, deux mondes opposés venaient subitement se rencontrer : l’univers digital épouse sans concession celui du traditionnel, sur fond de bass music, de dub, de drum’n’bass et de chaloupées traditionnelles. De ces sons venus d’ailleurs, The Black Mantis Project promet tout simplement un aller-simple. Les morceaux se dévorent, on monte le son, et c’est bien difficile de s’en défaire. De près ou de loin, certains aficionados pourront y trouver un mélange subtil d’influences entre High Tone et les tant regrettés DomB. Histoire de vous guider sur une première écoute, nous vous conseillons plusieurs de nos coups de cœur, à savoir le planant Spicy journey, le saturé Mudita ou encore l’hybride Black sun. Bonne découverte !

Senbeï « NIN » (2017) (chez Banzaï Lab) -HIP HOP/ELECTRO-

Vous connaissez les Smokey Joe & The Kid ? Peut-être que vous ignorez qu’un des deux membres, Senbeï, tourne en parallèle avec une autre formation. Le gaillard, passionné de cinéma et surtout de la culture nippone, continue donc d’explorer les méandres du hip hop. Dans la pure tradition électronique, Senbeï est un grand adepte du son et des expérimentations : les voyages forgent un homme, souvent ils dessinent les contours musicaux que ce dernier veut faire transparaître dans sa musique. Après un périple au Japon, le beatmaker a le déclic : à l’aube de balancer son premier album en fin d’année prochaine, il dévoile déjà ses premiers contours avec « NIN », EP 4 titres qui nous donne une sacrée mise en bouche des petits plats mijotés par Senbeï. Il y aura forcément de la douceur, avec une ballade sucrée sonnant très abstract hip hop sur Akuras, teintée de saveurs d’Asie. Entre un petit croché samplé en français (assez rare !) sur T’en vas pas, le beatmaker va ensuite proposer deux bombes pour compléter cet EP : sur Pictures, l’insaisissable MC Miscellaneous (Chill Bump, Fumuj) apporte son flow sacré sur une instru tapageuse et malicieusement raffinée. Pour terminer, The life of Puyi déroule sans sourciller : scratchée, cette sortie digitale fait allusion au dernier Empereur de Chine… Ce qui est sûr, c’est que l’on aurait bien envie d’en être ! Verdict à l’automne…

Articles affiliés :

Tony Melvil Plein jour

Tony Melvil « Plein jour » / Fab’M « 2 minutes de soleil en plus » (2015)

11 novembre 2015

Seeed « Cherry oh » / Labrassbanda « Wot ! » (2014)

18 juillet 2014

Dub Invaders « Part.4 » / Straybird « Dwarf planets » (2016)

23 décembre 2016

Pas de commentaire

Donnez votre avis

Conception & réalisation : Cereal Concept