Live Report

BAZR Festival – Jour 2 : à l’année prochaine… (Sète, 34) 08.12

17 décembre 2018, OlivierS

Après le premier jour du festival la veille, retour sur la deuxième soirée à BAZR après une courte nuit…

Retour aux entrepôts Larosa pour cette deuxième soirée à BAZR. En fin d’après-midi la marché de Noël bat son plein avec des interventions régulières de la Chorale pop de Paloma. C’est le cœur léger et avec le soutien d’un vin chaud que nous nous risquons – presque – au bain suédois installé à l’extérieur. Finalement non, nous ne ferons pas partie des courageux !

Place à la musique avec Erotic Market. Une sacrée ouverture avec un set électro décapant et une chanteuse qui assure le show. Marine Pellegrini est accompagnée de deux musiciens aux machines qui nous offrent d’entrée la claque du festival. Un projet à suivre forcément.

Pas le temps de se remettre que Bachar Mar-Khalife s’avance sur scène. Accompagné de trois musiciens, ce dernier démarre très fort dans un registre électro entrainant. Une très bonne surprise que cette formation qui « muscle » le live et permet de revisiter les titres sous une forme plus rugueuse.

Catastrophe en vue

La soirée se poursuit avec le projet multi-formes Catastrophe (interview à suivre). Pas moins de 7 musiciens sur scène et de l’énergie à revendre pour un show plutôt déjanté. Le groupe, qui est passé auparavant dans le public, mange une à une les peurs que les gens leur ont confiées, écrites sur des bouts de papier. Beaucoup de choses se passent sur scène pour un projet à découvrir… en live !

BAZR, ce sont aussi des activités amusantes comme le karaoké qui permet de chanter (gueuler) du Nirvana ou du Rage Against The Machine à pleins poumons. Voire des titres inavouables à tue-tête avec les copains du Sac à son !

Retour à la scène avec le set tout en mapping de Chloé. Dj largement reconnue, Chloé offre un show aux petits oignons à un public heureux d’être là !

C’est enfin au britannique Funkineven de clore la nuit. House, soul et techno pour une fin de festival décapante.

Une fois de plus, le pari de BAZR est réussi avec une ambiance et une programmation que l’on ne trouve qu’en décembre sur l’île singulière. Bravo à Unænime collective pour cette belle proposition et à l’année prochaine pour la suite !

Crédits photos : Olivier Scher

Articles affiliés :

Sidi Wacho et Dubioza Kolektiv : de l’exotisme à la Maroquinerie (Paris, 75) 04.05

6 mai 2016
concert Jeanne Added radiate nimes 2018 photos

Jeanne Added + Crayon à Paloma (Nîmes, 30) 04.12

10 décembre 2018

Un an après, revivez la magie de Hip-Hop Symphonique (Paris) 03.07

3 juillet 2017

Pas de commentaire

Donnez votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Conception & réalisation : Cereal Concept