Review photos

Audition régionale des Inouïs du Printemps de Bourges à Victoire 2 (Saint-Jean-de-Védas, 34) 23.01

27 janvier 2016, Photolive30

Depuis le début du mois et ce jusqu’au 5 février prochain, les sélections régionales du festival du Printemps de Bourges 2016 sont officiellement lancées. Au total, ce sont près de 150 groupes qui se produisent, partout en France, à travers différentes auditions. Cette pré-sélection isolera 30 groupes au niveau national pour ensuite sélectionner les lauréats. Les Inouïs du Printemps de Bourges étaient donc de passage à Victoire 2 (Saint-Jean-de-Védas, 34) pour l’audition du Languedoc-Roussillon, où 6 groupes étaient programmés. 

Le duo d’Ilhaam Project croise encore la route du Musicodrome pour ces Inouïs… la troisième fois en moins de 6 mois. La première fois avait été une énorme surprise, la seconde, la découverte en moins, nous avait pourtant remis une claque. Alors, cette troisième ? Lassant ? Toujours pas ! Pire, le groupe continue de gagner en maturité tout en distillant son cocktail world aphrodisiaque qui envoûte les foules. Un univers atypique, une puissance mystique qui se dégage du duo, rien à faire, c’est toujours aussi bon.

Pour Kursed, il y avait du rock dans les chaumières ! Le set, bien nerveux, a fait secouer les têtes de Victoire 2. Parfait pour finir la soirée, leur rock saignant fut bien affûté. Tant mieux, nous allons les recroiser ce vendredi en ouverture de LUKE.

Nous avions déjà vu Kazy Lambist à l’Incroyable Festival et notre enthousiasme ne s’est pas estompé. Ca remue, la rythmique est implacable, même avec les appareils photos sur le dos cela donne envie de bouger. Toujours aussi plaisant les Kazy Lambist !

Avec Volin, voici encore un groupe qui a déjà croisé notre route, que ce soit au Dindon Attaque (Alès) ou à Paloma (Nîmes). Comme les précédents groupes déjà vus, la progression et la maturité s’affirment… et Volin s’avère être une très bonne surprise. Même si on ne comprend pas forcément tout, ils ont la capacité de nous entraîner dans un monde sombre et déstructuré.

Betty Argo était présenté comme un groupe emprunt de mélancolie et de joie de vivre impulsé par ses deux membres. Peut-être. Pour nous, cela a manqué de punch, de patate et d’inspiration. Peut-être que le groupe n’était pas forcément le plus adapté aux tendances musicales de la soirée. A revoir dans une autre salle et dans un autre contexte.

Crédits photos : Photolive30

Articles affiliés :

Lou Doillon Nîmes décembre 2015 Photolive30

Lou Doillon, Safia Nolin et Olly Jenkins à Paloma (Nîmes, 30) 02.12

11 décembre 2015
Les Tambours du Bronx Festival Rocktambules Rousson Photolive30

Festival les Rocktambules 2016 (Rousson, 30)

3 août 2016
Dub Inc' Festival de la Meuh Folle 2017 Photolive30

Festival de la Meuh Folle – Jour 2 : Taïwan MC, Dub Inc’, Smokey Joe & The Kid et The Steady Rollin’Men (Alès, 30) 25.03

4 avril 2017

Pas de commentaire

Donnez votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Conception & réalisation : Cereal Concept