Chronique

Un Air, Deux Familles : un Live qui détonne !

28 juillet 2017, P'titBapt
Chronique Un Air Deux Familles Live 2017

Voilà des années que nous suivons ces deux fratries: les Ogres de Barback et Les Hurlements d’Léo. Deux groupes absolument incontournables pour qui aime les mots, la musique, la bonne humeur et l’espoir. Les voilà de retour, avec folie et envie, dans une bonne humeur non feinte avec un nouveau live d’Un air deux familles !

Lorsque les deux familles se sont trouvées pour réaliser une tournée assez exceptionnelle, il y a quinze ans maintenant, Le Musicodrome n’était pas encore né, et n’avait eu la chance de les écouter qu’après coup, avec de la nostalgie plein les oreilles. Mais ils sont de retour. Après la réédition de leur premier (et seul) album, Un Air deux Familles a entamé une tournée imposante des festivals, à la suite de quelques dates à travers la France à l’hiver. Nous aurons la chance de les voir en septembre, à La Fête de l’Humanité, mais pour l’heure il est déjà possible d’avoir un aperçu de cette deuxième jeunesse de la désormais grande fratrie avec leur nouvel album live : « Latcho Drom Live 2017 », enregistré en janvier, aux prémices de ce nouveau chapitre !

Et le premier aperçu ne laisse aucun doute, la tournée déjà détonante le sera jusqu’au bout. Avec force et fracas !

Le disque live commence par l’inévitable Jojo, qui a bercé tant de soirées à refaire le monde, et qui n’a pas pris une ride. Dès la première chanson, les 12 larrons placent le curseur très haut, et on imagine d’emblée un public en liesse, une bonne humeur impalpable !

Comme il est d’usage avec ces deux groupes mettant le partage en avant, ce ne sont pas seulement deux familles qui se retrouvent sur scène, mais bien plus. Ou bien une seule, celle de la chanson qui se bouge et qui fait bouger ! De nombreux invités se côtoient sur ce bel objet : on retrouve les infatigables cousins de La Rue Kétanou, l’occasion de chanter ensemble les inépuisables Cigales et Les Mots, justement adaptés !

Simon et Romain de Debout sur le Zinc sont également de proches cousins, et l’adaptation de toute la clique de Poil aux yeux, très vivante, nous envoute ! Même Manu Chao, malheureusement pas présent sur scène (il nous semble qu’il est bien occupé par ailleurs), est à l’honneur avec une reprise « énergique », aux contours punk, de La Ventura, qui est un des signes de la vitalité et de l’énergie qui se dégagent de cette tournée ! Les cuivres se mêlent aux cordes, le tout est saupoudré des autres instruments mais l’ensemble n’est jamais fouillis, il est beau, tout simplement !

Comme il est toujours bon de se souvenir de ce qu’on est, de ce qu’on fût et de ce qu’on sera, des titres des Ogres de Barback et des Hurlements de Léo jalonnent l’album. Mais ils sonnent différemment, ils sonnent avec un cœur deux fois plus gros, ils résonnent avec une envie deux fois plus grande. Nous redécouvrons La Malle en Mai, Grand-mère, Pages de Ma Vie (avec la présence magnifique de Florent Vintrigner), La Piave ou le toujours délicieux Café des jours heureux, avec une joie réelle, la joie de redécouvrir ces morceaux.

Définitivement, les jours heureux sont de retour avec ce groupe !

Comme un dernier clin d’œil à la dernière tournée des Hurlements de Léo (à laquelle Frédo avait pris part un moment, preuve s’il en était besoin que les deux familles ne se sont jamais vraiment éloigné), une reprise magistrale de Pas du gâteau ponctue l’album, un dernier bras d’honneur à la mort, une dernière ode à la vie et un magnifique hommage à Mano Solo, qui manque au paysage mais qui est toujours présent sur scène, grâce aux groupes qui lui rendent hommage.

Alors oui, Un air deux familles est de retour, et c’est tout un état d’esprit qui envahit la France entière (d’aucun diront le monde, suite à leur interlude canadienne). Un concert sous le chapiteau imaginaire et c’est le sourire qui repart, la morosité mise à rude épreuve et l’espoir qui fait son retour au creux des désespoirs les plus profonds.

Qui sait combien d’années et de vie s’écouleront avant que les deux familles remontent sur scène, alors s’il est un concert à ne pas rater cet été, c’est celui d’Un Air deux Familles proche de chez vous cet été. Nous, on a hâte !

FICHE TECHNIQUE

Tracklist
1. Jojo
2. Une idée passe
3. Mytho
4. La malle en mai
5. Grand-mère
6. La ventura
7. Les cigales (avec La Rue Ketanou)
8. Les mots (avec La Rue Ketanou)
9. Pages de ma vie (avec Florent Vintrigner)
10. Quand tu seras là-bas.
11. La piave
12. Le café des jours heureux.
13. Poil aux yeux (avec Simon et Romain de DSLZ)
14. Pas du gâteau.

Durée : 66 min
Label : Irfan, Le Label
Sortie : 26 Mai 2017
Album : 2 ème

Articles affiliés :

Clarika, de quoi faire battre mon coeur

Clarika, un cœur déchiré, un cœur à la une

11 avril 2016
Zebda Comme des cherokees 2014

Zebda « Comme des cherokees » (2014)

25 août 2014
Les nus Acte II

Les nus de retour, trente ans après !

13 avril 2016

Pas de commentaire

Donnez votre avis

Conception & réalisation : Cereal Concept