Live Report

Acid Arab à Victoire 2 (Montpellier, 34) 22.02

3 mars 2020, OlivierS

Le samedi 22 février, la salle montpelliéraine de Victoire 2 s’est transformée en club pour une soirée à guichets fermés.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que cela fait plaisir de voir Victoire 2 aussi remplie ! Si la venue du trio Acid Arab a motivé ce large public, nous n’avons pas été déçus par le reste de la soirée.

Et c’est bien en mode clubbing que nous allions nous retrouver ce samedi soir avec une ouverture des portes à 21h, histoire de changer des habitudes et perturber un peu l’organisation. Une fois dans la salle, le préchauffage a été assuré par Akzidance qui a proposé un set tout en délicatesse plutôt house. Des rythmes enveloppants en mode chill, parfaits pour attaquer cette longue nuit.

Gros coup de cœur pour le dj/producteur suivant aka Arabian Panther. Ce dernier, caché derrière son keffieh, nous a cueillis sans sommation avec des beats puissants et un set physique. Une autre manière de découvrir la musique orientale.

Malgré un bug de son en début de set, Acid Arab a assuré le show en jouant l’intégralité de son dernier album « Djid » dont l’écoute nous avait déjà bien emballés. Le volume sonore a franchi une nouvelle étape avec des basses qui faisaient trembler les corps jusqu’au fond de la salle. Le set est impeccable et gagne en intensité avec l’arrivée sur scène de Sofiane Saidi qu’on avait entendu avec Mazalda ces dernières années. Il avait cependant déjà collaboré avec Acid Arab sur son opus précédent Musique de France.

C’est Akzidance qui est venu clôturer la soirée, histoire de prolonger le plaisir et bien finir cette nuit festive à Victoire 2.

Et puis ce qui nous a marqués ce samedi soir, et pas que nous, c’est la mixité du public avec des jeunes et des plus vieux et rien que ça, cela fait plaisir. La musique reste un formidable outil de lien entre les gens et les voir avec un large sourire aux lèvres fait toujours extrêmement plaisir.

Crédits photos : Olivier Scher

Articles affiliés :

Un cri d’écrits sublime de Barrio Populo (Chambon-Feugerolles) 13.02

24 février 2016
Philippe Guillard à Barjac

Barjac m’en chante, jour 2 : Un chapiteau en feu, une cour surprenante. 31.07

1 août 2016
Petit Biscuit Paloma Nîmes février 2017 Peter 3.13

Petit Biscuit + Katuchat + Mélie Fraisse à Paloma (Nîmes, 30) 22.02

28 février 2017

Pas de commentaire

Donnez votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Conception & réalisation : Cereal Concept