News

Les Sales Majestés annoncent « Ni Dieu ni maître » pour le 30 juin

13 mai 2015, Aiollywood

Deux ans après la sortie de « Sexe, fric et politique ! », 2015 va voir débouler le 6ème album des Sales Majestés. Les punks de la Haute-Marne sont donc retournés en studio. Mais pas comme d’habitude…

Avec l’album en 2013 et une tournée des planches bien plus régulière qu’auparavant, on espérait avoir retrouvé les Sales Majestés cette fois-ci pour de bon. Des dates un peu partout, autant en salle qu’en festival, 2014 semblait avoir pris un rythme de croisière tranquille… Pourtant, à la fin du mois d’août dernier, l’annonce a surpris par sa soudaineté et son double tranchant. Alors même que d’autres dates étaient prévues pour l’automne, les Sales Majestés allaient passer à la machine à laver. En perdant successivement son chanteur emblématique, Arno Futur, ainsi que VLAD, son bassiste. La griffe, cette marque au fer rouge laissée par Arno, s’est envolée…

Après avoir de sérieux doutes sur leur avenir proche, on peut toutefois reconnaître que le groupe n’a pas fini par exploser. De nouvelles recrues ont pris le pouvoir, la tournée 2015 est bien lancée et de nouveaux morceaux sont sur le point d’être présentés. Yves, un des membres fondateurs du groupe, est passé à la guitare et au chant pour relever le challenge : l’esprit des Sales Maj’ n’est pas mort, il s’est juste réincarné de manière différente !

Pour les puristes, eux-seuls prendront la décision de continuer à suivre ou non la suite des aventures du groupe. En attendant, le sixième album « Ni Dieu ni maître » est annoncé : même s’il a été repoussé de plusieurs semaines, sa sortie vient d’être fixée au 30 juin 2015. Juste de quoi se chauffer avant d’attaquer le dur de la saison estivale. Quand d’autres se sentent comme des punks en hiver, les Sales Majestés ont décidé de troquer leur bleu de chine pour se payer le scalp de la grosse saison.

Il n’y a pas de répit, Oyez camarades, vient de lancer l’assaut ! Et pour ce nouveau branle-bas de combat, les Sales Majestés vont puiser dans les racines mêmes du punk rock français. Ce premier track met l’eau à la bouche : guitares rugissantes façon débuts des Bérus, une petite bombe pour lancer comme il se doit les premiers assauts contre le capitalisme à outrance.

Allez camarades, Le Musicodrome écoutera et vous parlera dans le détail de « Ni Dieu ni maître » quand le clairon aura sonné… D’ailleurs, le premier extrait, éponyme, avait déjà été dévoilé il y a 7 mois. Pour ceux qui auraient raté ça, petite session de rattrapage ici.

On se donne rendez-vous le vendredi 29 mai 2015 à Rousson (30) pour le festival des Rocktambules pour les passer à notre révélateur.

Articles affiliés :

Des poètes loufoques : La Nomade Statique

21 mars 2013

Le projet de Bob’s Not Dead en passe d’être réalisé

14 décembre 2015

Un petit Ep avec GxP pour l’été ! Inferno (2016)

22 juin 2016

Pas de commentaire

Donnez votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Conception & réalisation : Cereal Concept